Le GP de Saint-Raymond 2015

Le GP de Saint-Raymond 2015

Non, il n’y était pas, Louis Barbeau, au GP de Saint-Raymond, dimanche passé! Dommage!

Sans doute par modestie, le DG de la FQSC ne s’est pas pointé à Saint-Raymond, déclinant ainsi  les remerciements qu’on lui aurait adressés pour les correctifs apportés à l’aire de départ/arrivée!

Peut-être aussi un peu par crainte qu’un illuminé ne ravive le souvenir cruel de son déguisement raté en Mister Magoo, l’année dernière…IMG_1413

En tout cas, les récriminations de monsieur-tout-le-monde n’auront pas été vaines. Les images ci-haut témoignent de l’évidence : cela aurait été très facile, l’an passé, d’aménager une aire d’arrivée décente à cet endroit-là!

Alors, merci, FQSC, de l’avoir enfin vu, toi aussi!

Un merci spécial à M. Jean-Christian Méthot : votre cascade, finalement, n’aura pas été vaine, vu qu’elle a réveillé un peu la conscience de nos dirigeants assoupis!

Bref, les rochers ont été enlevés; la remorque a été éloignée de la route; des barricades ont été disposées de chaque côté de la route, avant et après la ligne d’arrivée (sur 50 pieds plutôt que 50 mètres, mais enfin…, passons); la circulation automobile était interrompue à chaque passage des pelotons dans l’aire d’arrivée; et surtout, on a donné aux coureurs la pleine largeur de la voie pour le sprint! Résultat: aucun incident fâcheux.

L’expérience de l’année dernière aura donc servi, somme toute, à prouver que même l’absurde peut être utile! Encore faut-il le reconnaître…

Ne serait-ce pas une bonne idée qu’une association indépendante de coureurs voit le jour pour veiller, en permanence, à leur sécurité et à leurs intérêts?

Petits pépins au Grand Prix

Cependant, tout n’a pas été comme sur des roulettes dans l’organisation du Grand Prix de Saint-Raymond! On pourrait même dire que la journée a été rude…

Le système du photo-finish, en panne toute la journée, a obligé les commissaires à recourir à l’archaïque méthode du pointage à la mitaine. Les résultats ne pouvant être affichés, les cérémonies de podium ont été grandement retardées, au grand déplaisir des participants.

On avait aussi oublié d’apporter les enveloppes contenant les dossards et plaques de cadre…

Il manquait aussi quelques bénévoles à certaines intersections…

La qualité du revêtement laisse à désirer dans quelques secteurs de ce parcours; un peu plus dégradé que ça, on pourrait le qualifier de ‘franchement dangereux’. Il faudrait que la municipalité fasse un petit effort, l’an prochain…

L’esprit mercantile de l’organisation a été remarqué: de l’eau à 1.50$, c’est dur à avaler! En fait, si on compare cela avec les organisations de courses à pied et de triathlons, où l’on offre toujours gratuitement l’eau, le Gatorade et les fruits aux concurrents, on se demande s’il ne serait pas souhaitable d’augmenter le prix d’inscription d’une piastre ou deux, pour offrir la même chose aux coureurs cyclistes, histoire d’avoir l’air un peu moins misérable… Tiens, voilà bien une prérogative intéressante pour une éventuelle association de coureurs!

Le péril jaune

Nous avons interrogé un des policiers affectés à l’évènement. Une question portait sur le contrôle de la circulation automobile:

» Quelle est votre consigne lorsque le peloton croise des autos ou des camions? Leur demandez-vous de se ranger sur l’accotement, le temps du croisement? »

– » Non, répondit-il, mais si on trouve que le véhicule roule un peu trop vite, on lui fait signe de ralentir un

Un jour –comme l’année passée à Sainte-Sophie-des-Laurentides-, un camion 10-roues écrasera peut-être un coureur qui aura eu la mauvaise fortune de chuter au mauvais moment du mauvais côté de la ligne jaune… Pas certain que le simple fait de faire rouler le ‘traficun peu moins vite s’avérera suffisant… En fin de compte, si la SQ veut justifier ce genre de surtaxage ciblé’ en facturant à la pièce certaines de ses responsabilités, il faudrait au moins qu’elle fasse davantage que juste envoyer des byebye aux autos!

Il faut revoir au plus tôt cette réglementation irresponsable qui, au contraire de diminuer le risque, l’augmente!

Bon sang que ça serait un dossier intéressant pour une vraie association indépendante de coureurs!

Sur le même sujet

Questions qui tuent, questions tues

Questions qui tuent, questions tues

Moutons cherchent bergers… désespérément !

Moutons cherchent bergers… désespérément !

« Oh ! les beaux gros pelotons !»

« Oh ! les beaux gros pelotons !»

Annulation du Grand Prix de Saint-Calixte

Annulation du Grand Prix de Saint-Calixte

No Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.